La rue Poincaré à Nice

La rue Poincaré à Nice

La rue Poincaré est une petite artère à sens unique qui est située à Nice, au sud de la colline des Baumettes. Elle relie la Promenade des Anglais à la rue de France.

Histoire de la rue Poincaré

La rue porte le nom de Raymond Poincaré, ancien président de la République et figure politique de la IIIème République. Auparavant, autour des années 1920, la rue s’appelait rue Rosa Bonheur, en hommage à l’artiste peintre et sculptrice française. En effet, cette dernière avait eu un petit pied-à-terre à cet endroit.

Sur la Promenade des Anglais, en face de la rue, la plage publique porte également le nom de Poincaré.

Architecture de la rue Poincaré

La rue Poincaré ne compte que 4 immeubles qui alternent les styles Art Déco et moderne (années 1950) :

  • Le Golfe, 2 rue Poincaré (angle 89 Promenade des Anglais)

La villa « Le Golfe » est la plus ancienne bâtisse de la rue Poincaré. Sa construction initiale, pour le compte d’André Vigon, datant de 1862. Agrandie par l’architecte Hippolyte Chevallier en 1895 sur demande de Marie Dupraz-Corinaldi, la villa prendra le nom de villa Fantaisie et bénéficiera d’une surélévation en 1914 et d’une modification de façades en 1920. Elle sera transformée en Pension Miramare, puis Pension du Golfe dans les années 1930.

En 1947, la SCI Rosa Bonheur confie sa surélévation et transformation en joli petit immeuble d’habitation à l’architecte René Livieri, spécialiste d’un style art déco typiquement niçois.

  • Le Galatée, 3 et 5 rue Poincaré (angle rue de France)

L’immeuble « Le Galatée » comprend 6 étages et 2 ascenseurs. Il porte le nom d’une des Néréides de la mythologie grecque et a été conçu en 1957 par l’architecte Charles Turletti pour le compte de la SCI Promenade Rosa Bonheur.

Le permis de construire a été délivré le 15 février 1956 (PC n° 593/55). Le rez-de-chaussée est occupé par le Centre d’Affaires Poincaré ainsi que par un supermarché (qui fut pendant de nombreuses années un magasin Damart).

  • Le Palais Rosa Bonheur, 4 rue Poincaré (angle 163 rue de France)

Le Palais Rosa Bonheur est un immeuble art déco réalisé en 1931 par l’architecte Honoré Aubert. Le permis de construire a été déposé début 1929 et il semble que ce soit à l’emplacement d’un atelier de la peintre Rosa Bonheur.

  • Le Stellamar, 91 Promenade des Anglais (angle rue Poincaré)

Le Stellamar est un immeuble R+6 qui a été édifié en 1954 par le même architecte, Honoré Aubert, qui avait conçu le Palais Rosa Bonheur. L’entrée de l’immeuble est sur la Promenade des Anglais. De par son emplacement, de nombreux appartements sont des résidences secondaires ou destinés à la location saisonnière.

L’immobilier de la rue Poincaré

Le prix moyen de la rue Poincaré est autour de 6.000 euros/m2 (2023), avec une grande dispersion. En effet, les appartements se vendent entre 3.000 à 10.000 euros selon l’état du bien, l’immeuble et surtout selon la vue. Les biens face mer sont évidemment les plus cotés.

Exemple de bien vendu dans la rue Poincaré : Nice Poincaré 3 pièces traversant avec balcons

Vous avez un projet immobilier dans le quartier de la rue Poincaré ?

Contactez l’agence Istra, agence immobilière à Nice depuis 1993 😎 📞 Tel. 04.93.97.2000 istra@orange.fr

Voir la vidéo de la rue Poincaré

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
Pinterest

Une question ?

CONTACTEZ AGENCE ISTRA:

S'identifier

S'inscrire

conditions générales

GROUPE POUR PAGES DYNAMIQUE

Message envoyé
avec succés.

AGENCE ISTRA