Immobilier 2022 / 2023

Bilan immobilier 2022 et perspectives 2023
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

Comme chaque année, je vous livre quelques chiffres et informations sur le marché immobilier français et mon sentiment quant à son évolution.

Immobilier résidentiel : bilan de l’année 2022

Au cours de l’année 2022, nous avons été confrontés à la conjonction de plusieurs éléments perturbateurs : tensions géopolitiques, montée de l’inflation, hausse des taux d’intérêt, conditions de crédit plus strictes, marchés financiers secoués … qui ont amené le marché immobilier à un tournant.

  • Malgré cela, après une année 2021 euphorique, l’activité immobilière a encore été exceptionnelle en 2022, même si le nombre de transactions a baissé d’environ 10%. On constate encore une pénurie de biens sur des villes telles que Montpellier, Grenoble, Dijon … alors qu’il y a une suroffre à Lyon, Bordeaux et Paris. La baisse des prix est enclenchée dans plusieurs grandes villes françaises. A Nice, le marché a été dynamique et les prix ont progressé de +6.5%.

  • Actuellement, les délais de vente et les stocks de biens sont encore bas, mais les professionnels (notaires et agents immobiliers) ont constaté au second semestre un changement du climat des affaires avec une baisse du nombre de compromis dans l’immobilier ancien et une chute des réservations dans l’immobilier neuf.

Les conditions d’accès au crédit immobilier se sont durcies et les taux d’intérêt ont doublé sur un an. Or, il faut savoir qu’une hausse de taux de 1% induit une baisse de capacité d’emprunt et donc de pouvoir d’achat immobilier de 9%. Conséquence, l’apport personnel moyen a sensiblement augmenté.

Immobilier résidentiel : perspectives de l’année 2023

Pour l’année 2023, nous tablons sur une poursuite de la baisse des volumes de transactions (autour de -15%) en France et de nouvelles augmentations des taux d’intérêt, ce qui devrait avoir une incidence négative sur les prix.

  • Après 2 années exceptionnelles et, sans doute, un peu « anormales » avec d’énormes volumes de ventes, on devrait constater en 2023 un retour à une situation plus saine à l’échelle du marché national, avec de grandes disparités locales

  • Du fait de l’attractivité de la ville de Nice, le marché immobilier niçois devrait mieux résister que la moyenne (sauf nouveaux éléments extérieurs), car l’offre de biens de qualité y demeure insuffisante et la demande se maintient, aussi bien de locaux que d’acquéreurs d’autres régions.

 

En résumé (pour reprendre la phrase de mon coach) : l’année 2023 sera unique et pleine de surprises ! Il nous appartient de faire en sorte que ces surprises soient bonnes.

  • Si vous avez un projet d’achat, pensez à faire étudier au préalable votre dossier de financement et surtout constituez-vous une épargne qui sera votre apport personnel.
  • Si vous envisagez de vendre un bien immobilier, demandez une estimation sérieuse et ne vous fiez pas aux prix affichés, ni aux prix des biens vendus il y a un an.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur pinterest
Pinterest

Une question ?

CONTACTEZ AGENCE ISTRA:

S'identifier

S'inscrire

conditions générales

GROUPE POUR PAGES DYNAMIQUE

Message envoyé
avec succés.

AGENCE ISTRA