L’hôtel-Pension Mermonts à Nice – Les Pervenches

L’hôtel-Pension Mermonts à Nice - Les Pervenches
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

L’immeuble « Les
Pervenches », situé au 7 boulevard François Grosso à Nice, est une
construction d’inspiration arts-déco. Avant d’être transformé en une
copropriété d’habitation, il fut pendant une vingtaine d’années l’hôtel-pension
“Mermonts”.

Cette adresse,
c’est la rencontre de Romain Gary avec Nice, c’est toute son adolescence et
c’est aussi la fin de vie de sa mère, Nina … Voici comment débute en 1927 cette
histoire, évoquée par Roman Kacew (né le 8 mai 1914 à Wilno) alias Romain Gary,
dans son superbe roman autobiographique “La promesse de l’aube” :

“Ce fût à
cette époque que ma mère fit sa meilleure affaire, la vente d’un immeuble de
sept étages dans l’ancien boulevard Carlone, aujourd’hui boulevard Grosso. Il y
avait déjà plusieurs mois qu’elle parcourait inlassablement la ville à la
recherche d’un acheteur, sachant bien qu’il y avait là un tournant décisif …
Ce fut tout à fait par hasard que l’acheteur se présenta. Un jour, une
Rolls-Royce s’arrêta devant notre maison, le chauffeur ouvrit la portière, un
petit monsieur rond en descendit, suivant une belle jeune dame … Non
seulement le petit M. Jedwabnikas acheta l’immeuble, mais encore, frappé, comme
tant d’autres avant lui, par l’esprit d’entreprise et l’énergie de ma mère, il
lui en confia la gérance, acceptant séance tenante la suggestion de transformer
une partie de l’immeuble en hôtel-restaurant. Ce fut ainsi que naquit
l’Hôtel-Pension Mermonts … Trente-six chambres, deux étages d’appartements et
un restaurant …”.

D’après les
informations recueillies, la réception de l’hôtel était à l’emplacement actuel
de l’agence immobilière istra; quant au restaurant, il était dans le local
voisin, avec ses cuisines en sous-sol. L’hôtel disposait de 2 ascenseurs, dont un
de service. Romain Gary logeait au dernier étage, côté Est, il raconte d’ailleurs
dans “La promesse de l’aube” la vue qu’il avait de sa chambre sur la
Buffa.

Une plaque commémorative provisoire a été apposée sur la façade de l’immeuble le 18 juin 2010 par Serge Cajna, et la plaque officielle a été inaugurée le 2 décembre 2013 par le Maire de Nice, Christian Estrosi. Infos monquartier.net

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur pinterest
Pinterest

Une question ?

CONTACTEZ AGENCE ISTRA:

S'identifier

S'inscrire

conditions générales

GROUPE POUR PAGES DYNAMIQUE

Message envoyé
avec succés.

AGENCE ISTRA