La vie de Romain Gary

2 décembre 2018

A l’occasion de l’anniversaire de la disparition de Romain Gary, je reviens sur le parcours du seul écrivain à s’être vu décerner 2 fois le prix Goncourt.

Roman Kacew est né le 8 mai 1914 à Wilno, de père inconnu. Sa mère, Nina Borisovskaïa, de son nom de scène, est une petite actrice. En 1917, à la chute du Tzar Nicolas II, Romain et sa mère quittent Moscou pour une longue migration vers l'Ouest. Ils s'installent d'abord à Wilno, en Lituanie, puis à Varsovie et enfin en France.

En 1927, ils arrivent à Nice, d’abord dans un appartement de deux pièces situé rue Shakespeare, avant de s'installer dans un immeuble situé boulevard Carlone, au n°7 de l'actuel boulevard François Grosso, qui deviendra l'hôtel pension Mermonts, un lieu aussi cosmopolite que la ville, géré par sa mère. En 2013, à la demande de Serge Cajna, une plaque commémorative a été apposée sur l'immeuble et inaugurée par Christian Estrosi, maire de Nice.

Nina installe Romain comme un prince et l'élève dans le culte de la France. Elle reporte sur ce fils unique les ambitions extraordinaires dont elle a été frustrée. Romain grandit dans l'ombre de cette mère juive, courageuse, énergique, orgueilleuse, adorante et dominatrice. Elle le pousse à se surpasser et Il s'exécute car est il prêt à tout pour faire coïncider sa vie avec le rêve naïf de celle qu'il aime. Romain est bon élève et possède un don d'écrire. Il  racontera cette adolescence niçoise dans son roman autobiographique « La Promesse de l'Aube ».

Après des études à Aix-en-Provence et Paris, Romain Gary apprend le métier d'aviateur. Plus tard, il rejoint la France Libre et est incorporé dans les forces aériennes françaises libres. En 1944, il publie à Londres son premier roman qui deviendra en français "L'Education européenne". La même année, il épouse Lesley Blanch, journaliste de 37 ans, rédactrice à Vogue. Compagnon de la Libération et officier de la légion d'honneur, il sera nommé Secrétaire d'ambassade à Sofia (Bulgarie), puis premier secrétaire d'ambassade à Berne (Suisse), Chargé d'Affaires à La Paz (Bolivie), Consul Général de France à Los Angeles.

En 1956, il reçoit le prix Goncourt pour " Les racines du ciel " et le tout-Paris l’honore. En 1957 à Los Angeles, il rencontre Jean Seberg, une actrice de vingt et un an dont il aura un fils, Diego. En 1968, ils se séparent, puis divorcent, tout en demeurant unis. En 1974, Romain Gary a la soixantaine et toujours belle allure. Il publie sous le pseudonyme d’Emile Ajar, à l'insu de tous y compris de son éditeur, "Gros-Câlin" puis "la Vie devant soi".

Romain Gary met fin à ses jours le 2 décembre 1980 à Paris.


En 2005, à l’occasion des vingt-cinq ans de la mort de Romain Gary et des trente ans de la consécration de son double (Emile Ajar), Nice a célébré Gary le temps d’un week-end au cours duquel les lieux emblématiques de la ville (Promenade des Anglais, Théâtre de Verdure, Opéra de Nice, Théâtre National de Nice) lui ont été dédiés.

En 2010, à l’occasion du 30ème anniversaire de la mort de Romain Gary, notre amie Carine Marret a publié son livre « Romain Gary - Promenade à Nice », France Télévision a réalisé un tournage dans l’immeuble du 7 boulevard François Grosso et le CUM a proposé en avant-première, la diffusion du documentaire "Romain Gary, le roman du double", un film de Philippe Kohly.

En 2012, Grasse a accueilli le spectacle « La Promesse de l’aube », une adaptation du magnifique roman de Romain Gary, interprété par Bruno Abraham Kremer.

En 2014, à l’occasion du centenaire de la naissance de Romain Gary, le CUM a consacré son colloque littéraire annuel "Passion Romain Gary" à ce grand écrivain, niçois de cœur, deux fois prix Goncourt, compagnon de la Libération.

En 2017, Laurent Seksik, médecin et écrivain, né à Nice, a présenté son livre « Romain Gary s'en va-t-en guerre » au Centre Universitaire Méditerranéen de Nice, et Eric Barbier a coécrit et réalisé le nouveau film "La Promesse de l'Aube", d'après le roman de Romain Gary.


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visite du site.

En savoir plus Fermer