Le marché de la Libération

13 octobre 2018

Le Marché de la Libération existe à Nice depuis la fin du XIXème siècle. 

Sa création est liée à la construction en 1892 de la Gare du Sud qui a permis aux paysans de la Plaine du Var d’arriver à Nice avec le Train des Pignes pour vendre leurs productions. En 2008, le marché a été modernisé avec l’arrivée du tramway.

Le marché de la Libération se tient dans le quartier du même nom : place du Général de Gaulle, avenue François Malausséna, place de la Gare du Sud, boulevard Joseph Garnier, rue Isaac Veillon et rue Clément Roassal … Il a conservé le nom de l’ancienne place de la Libération.

Ouvert du mardi au dimanche, de 06h00 à 12h30, et fermé le lundi, c’est un marché à ciel ouvert sur lequel des producteurs locaux proposent fruits et légumes, des fleurs ... S’y retrouvent également des poissonniers et des commerces de bouche (traiteur, boucher, charcutier, fromager). Un total d’environ 120 exposants, dont certains présents depuis plusieurs générations. S’y ajoute une cité marchande presque centenaire, les « Docks de la Riviera » dans la rue Flaminius Raiberti.

Au marché de la Libé, se mêlent une population locale et des touristes dans une vraie ambiance de marché. A proximité, des cafés et bars, des bistrots de quartier et des petits restos proposent des spécialités niçoises et une cuisine méridionale.

En 2010, France3 a consacré une série de 4 reportages au marché de la Libération.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visite du site.

En savoir plus Fermer