La pierre, de père en fils

2 mai 2017

Mon père, Lino, est arrivé en France en 1958, sans parler un mot de français et sans un (ancien) franc en poche.

Dans son Istrie natale (d’abord Italienne avant de devenir Yougoslave, puis Croate), il a travaillé à la construction de routes et aidé son père dans la petite ferme où vivait sa famille. Arrivé à Nice (qui ne devait être qu’une destination provisoire avant le Canada, l’Afrique du Sud ou l’Australie), il a trouvé un emploi de manœuvre sur les chantiers de construction. Quelques années plus tard, il a épousé ma mère, Danica, arrivée aussi d’Istrie et il a continué à travailler en qualité de maçon pendant presque 40 ans (pour des entreprises locales telles que Bizelli, Miraglia …), tout en élevant 4 enfants; mon père a fini sa carrière physiquement épuisante au poste de maçon hautement qualifié avant de prendre une retraité méritée.

Quant à moi, ainé de la fratrie, je suis né dans cette belle ville de Nice et j’ai eu la chance (et l’envie aussi) de faire des études supérieures. Après mon Bac, j’ai obtenu une maîtrise en économie (gestion des entreprises) à l’Université de Nice Sophia. A la fin de mes études, j’ai fait un bref passage dans l’hôtellerie de luxe (Hyatt Beach Regency) avant de décrocher, tout à fait par hasard, un emploi dans l’immobilier (gestion immobilière, syndic de copropriété) grâce à une petite annonce parue dans les offres d’emploi du quotidien Nice-Matin.

Pendant 4 ans, j’ai développé le portefeuille d’administration de biens du Cabinet Triax. Expérience faite, j’ai cédé mes parts et décidé, tout en restant dans le secteur de l’immobilier, de m’orienter vers l’activité de transactions immobilières. C’est ainsi que j’ai créé en 1993 l’agence immobilière Istra, située au 7 boulevard François Grosso (dans l’immeuble où vécut Romain Gary), une agence indépendante spécialisée dans la vente d’appartements et villas sur la Côte d’Azur, et principalement à Nice, dans le quartier résidentiel des Baumettes et le centre à proximité de la Promenade des Anglais.

Après ce petit exposé sur mes origines et mon parcours, voilà où je souhaitais en venir : mon père était maçon, il construisait des maisons et des immeubles, et moi, agent immobilier, je les vends ! Certes, nous n’exerçons pas le même métier, mais nous sommes dans la pierre, de père en fils !

Aujourd’hui, à chaque fois que l’occasion se présente, je suis fier de dire à mes clients que mon père a participé au chantier de construction de tel ou tel immeuble dans lequel je leur fais visiter un appartement à vendre.

En ce mois de mai 2017, cela fait exactement 28 ans que j’exerce mon activité professionnelle dans l’immobilier à Nice, dont plus de 23 ans avec mon agence, toujours avec le même enthousiasme et le plaisir de nouvelles rencontres car, comme j’aime à le rappeler, dans l’immobilier ou toute autre activité, ce sont les êtres humains qui donnent du charme à la vie !

Serge Cajna


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visite du site.

En savoir plus Fermer